Non classé

Avoir 3 ans …

Je ne me souvenais plus ce que c’était, que d’avoir 3 ans…

Je ne me souvenais plus ce que c’était, que de voir la vie comme de la magie.

Je ne me souvenais plus ce que c’était que de jouer, jouer, jouer sans jamais en être rassasiée.

Tu me le rappelles chaque jour. Tu me guides et m’apprends, comment retrouver mon âme d’enfant, celle que l’on ne devrait jamais laisser nous échapper sous peine de devenir un adulte aigri et blasé.

3 ans de tes grands yeux bleus curieux, de ta frange trop longue qui joue dans tes cils, de tes moustaches de chocolat, de tes petites mains collantes et câlines, de tes petits pieds (les seuls que j’aime embrasser!), de tes chants incessants, de tes questions comme un puits sans fond, de tes sourires et ton rire, qui inonde de lumière mes journées les plus grises….

Je m’excuse d’avoir tout le temps quelque chose a faire, de parfois te dire de te taire… Il parait qu’il n’y a pas de parents parfait. Et je crois que c’est vrai. Mais n’oublie jamais que je travaille chaque jour à devenir meilleur pour vous qui avez pris toute la place dans mon cœur.

S’il te plait, continue de m’appeler, ne t’arrête jamais. Continue je t’en prie, pour que jamais je n’oublie que ce moment précis ne reviendra pas. Oh! dis moi encore « maman viens jouer avec moi!  » , il faut que j’en profite, là, maintenant tout de suite.

De ton enfance et de cette chance que j’ai d’apprendre à te connaitre, en te côtoyant chaque jour depuis celui où tu as plongé tes yeux dans les miens et qu’à jamais s’est créé le lien, je ne veux pas en perdre une miette. 3 ans… 3 ans de toi, 3 ans de nous. 3 ans d’évolution et de passion que je n’aurais jamais cru possible, avant…

Avoir 3 ans, c’est jouer du matin au soir aux Playmobils; c’est chanter et danser, sans avoir peur de déranger ou d’être jugée; c’est poser 50 000 questions par minutes, vouloir tout apprendre, tout comprendre; c’est être fière de faire du vélo, de se souvenir de nouveaux mots; de savoir compter jusqu’à 21 et faire du pain; c’est avoir besoin de bisous-magiques sur les bobos pour les guérir au plus vite et repartir de plus belle vers des centaines de merveilles; c’est admirer les fleurs, les plus grosses comme les plus petites, peu importe leur couleur ou leur odeur; c’est se passionner pour les animaux, du ver de terre aux bisons, en passant par les girafes, les chevaux, les écureuils et les pinsons; c’est inventer un langage que toi seul comprends et rire lorsque nous les parents, essayons de répéter ce que l’on entend; c’est courir le plus vite, sauter le plus haut, envoyer la balle très loin, briser la glace avec des bâton et faire des ronds dans l’eau; c’est dormir seule dans ton grand lit mais avoir de temps en temps besoin de retrouver le petit nid rassurant dans les bras de papa ou maman; c’est parfois parler comme une ado, partir bouder dans ta chambre en nous tournant le dos, mais savoir aussi respirer pour se calmer, et bien vouloir parler de ce qu’il s’est passé, de ce qui t’a contrariée; c’est trépigner d’impatience de rencontrer « ton bébé » pour le câliner; c’est avoir déménagé déjà plusieurs fois et de t’en réjouir à chaque fois…

Apprends-moi encore à voir les papillons et les fourmis, apprends-moi encore à écouter les oiseaux et à sentir la douceur de l’eau ou d’un rayon de soleil sur la peau, apprends-moi à savourer les yeux fermés un morceau de chocolat avec un thé; apprends-moi à ralentir, apprends moi à prendre mon temps et arrêter de courir… Les adultes sont souvent trop compliqués, en te regardant j’apprends à tout simplifier. Incite-moi encore à me mettre à ta hauteur, ainsi, tu me permets d’élever mon cœur.

Appelle-moi encore quand tu as besoin de moi, je suis là. Même si parfois il faut m’appeler plusieurs fois, je suis là. Et je serai toujours là pour toi.

Il y a 3 ans, c’est notre vie tout entière qui a chavirée en un instant dans tes yeux bleus océans. 3 ans de toi… 3 ans de nous… Aller, prend ma main, on a tout un chemin à parcourir pour nous émerveiller, nous aimer et faire chanter nos rires.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s