Parentalité Bienveillante, se souvenir

Allaitement non écourté et Sevrage naturel

Tu ne t’en souviendras probablement pas, de ces moments là.

Ces moments rien qu’à nous, peau contre peau, souffle contre souffle, à écouter les oiseaux ou le silence… nous construisions notre relation pleine d’amour et de passion.

Ma grande fille, je m’en souviendrai pour toi.

De cette communication silencieuse, de cette bénédiction heureuse, de te voir grandir, de te sentir, de te toucher, de te serrer, pour mieux te laisser t’envoler.

Tu ne t’en souviendras probablement pas, de ces nuits là, où chaque minutes s’étire et s’allonge, à la mesure de ma fatigue qui me ronge; où ces tétées prolongées te permettaient de t’apaiser instantanément, en un instant.

Tu ne t’en souviendras probablement pas de ce total abandon, l’air repus et heureux, lorsque le sommeil te gagnait, laissant glisser des perles de lait au coin de tes lèvres.

Ma grande fille je m’en souviendrai pour toi, de cette voie lactée qui nous a reliée, 34 mois durant.

Oh! tout n’a pas été facile. Oh! Ces nombreuses fois où j’ai voulu tout arrêter, te forcer, t’inciter, insister: nos besoins en inadéquation, nos émotions en réactions. Il y a eu des cris, des larmes, des pleurs, des peurs, mais on a tenu bon, car le moment, pour toi, n’était pas venu, on a continué, on y a cru. Il suffisait de plonger dans ton regard océan, lorsque collée contre mon cœur, ton souffle se calmait en douceur, ta petite main chaude se glissant dans la mienne, laissant le lait magique de maman apaiser tous tes tourments, toutes tes peines.

Certains diront que 34 mois c’est trop long, c’est étrange ou que ça n’a rien de bon. Je leur dirai que l’on avait besoin de cela, pour étirer le cordon, qui nous relie depuis notre première fusion, petite cellule minuscule qui s’est lovée au creux de moi, ce jour où je ne m’y attendais pas… Ou bien, je ne leur dirai rien du tout, parce qu’après tout, c’est une histoire entre toi et moi, ma petite cellule minuscule que j’aime Aimer en majuscule.

Tu en as décidé ainsi. À l’aube de tes 3 ans, les tétées c’est finit. Comme un prolongement bienheureux, de ces 34 mois amoureux, tout s’est finit dans une douce lenteur. Petit à petit, une tétée tu oublies… Puis une autre, une autre et encore une autre. Jusqu’à ce qu’il y en ai plus du tout. Voilà tout. Sans rien forcer, c’est toi qui l’a décidé.

Ta première tétée est gravée en moi à jamais. La dernière est déjà oubliée, fondue dans l’infinité de toutes celles qui ont précédées.

Personne n’est traumatisé parce que c’est le moment que tu as choisis, et mon rôle ici, est de t’accompagner sur ton chemin de vie, comme je le fais chaque matin depuis le début, ma petite cellule minuscule. Pas de tristesse, pas de regrets, nous avons vécu notre aventure pleinement, touchant du doigt l’éternité, lors de ces câlins lactés.

Ma grande fille, tu ne te souviendras probablement pas de tout cela. Mais je m’en souviendrai pour nous. Notre relation, a construit ses bases sur l’amour, la compréhension, le respect des besoins et les câlins. Je sais qu’au fond de toi, inconsciemment, tu t’en rappelleras, de tout ce qui nous relie, de cet amour infini que j’ai pour toi.

Et maintenant regardons vers l’horizon, toi et moi, ta main dans la mienne ou toi courant devant moi… De nos longues conversations, de nos rires à l’unissons, de nos disputes et de nos réconciliations pleines de compréhensions, je vais me délecter, sans jamais me lasser, parce que la vie à tes côtés c’est comme si c’était tous les jours l’été.

2 réflexions au sujet de “Allaitement non écourté et Sevrage naturel”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s