Parentalité Bienveillante

Briser les règles, écouter son cœur

On est bombardés. Constamment bombardés de conseils, de règles à suivre, de méthodes soient disant magiques pour que nos enfants écoutent les règles, soient coopératifs, dorment tout seuls, mangent des légumes, jouent dehors, évitent les écrans… Ta mère te donne son opinion, ta sœur, ton voisin, l’amie de ton beau-père, la copine du frère du copain de ton cousin, moi avec ce blog !!! Bref. Parfois on juste envie de dire STOP ! Laissez-moi tranquille ! Et on a bien raison !

On doit naviguer entre le faire/ne pas faire/laisser faire/oublier de faire…

Souvent ces gentilles personnes pleines de bonnes intentions à notre égard, nous conseillent également lorsque nous devons oublier les règles que l’on a construit autour de l’éducation de nos enfants:

  • « Oh laisse le manger une part de ce gâteau, ça lui fera plaisir pour une fois » => euh … Comment dois-je prendre cela ? Mon enfant ne se fait jamais plaisir d’après toi ? C’est toi qui va gérer l’excitation ingérable post ingestion de gâteau fluo, plein de crème, de sucre et de colorant ? Tu penses que mon enfant ne se fait pas plaisir en mangeant des clémentines, des pommes ou des bleuets ? (passion bleuets pour mon petit bleuet ici ! )
  • « Oh bien, laisse la regarder un peu la tv, il faut bien vivre avec son temps… blablabla » => Est-ce que tu as observé l’état émotionnel et énergétique de mon enfant après un temps prolongé devant un écran?
  • « Laisse le pleurer, il va bien finir par s’endormir, ça ne lui fera pas de mal d’apprendre à se calmer tout seul » => la prochaine fois que tu pleures ou que tu me demandes de l’aide, je te dirai « je te laisse pleurer, débrouille-toi tout seul » »
  • « Tu devrais arrêter l’allaitement maintenant, il est grand, il n’a plus besoin de lait maternel » => parce que le lait de vache c’est mieux pour lui d’après toi ? Le lait de vache est par définition destiné aux veaux, pas aux bébés humains, mais ceci est un tout autre débat… De plus je ne comprendrai jamais ces personnes qui se permettent de juger une maman qui allaite…Cela relève de l’intimité de maman et son bébé…

Ça peut-être tellement écrasant parfois d’écouter tous ces conseils qui pleuvent sur nous, parents pleins de bonne volonté, mais parfois perdus dans nos choix, nos intentions, noyés dans notre fatigue, notre charge mentale, l’intendance quotidienne et ces petits bouts d’humains qui demandent notre attention 24h/24, 7j/7 sans pause, sans vacances, sans week-end…

C’est tellement difficile parfois de garder un équilibre entre nos idéaux de parents et la réalité du quotidien.

Suite à ma courte expérience de ces 2 3/4 dernières années, j’ai pu constater que le plus important est de rester droite dans mes bottes: d’écouter les conseils autour, de lire, me renseigner, chercher des réponses à mes questions, tout en gardant toujours à l’esprit mon objectif en tant que parent de MON enfant. C’est moi qui le connait le mieux au monde. Je connais ses besoins, ses réactions, ses émotions, ses peurs, ses grands bonheurs, j’apprends chaque jour avec lui, comment devenir la meilleure maman POUR lui. Il me fait confiance, croit en moi pour détecter ses sentiments, pour l’aider à traverser les moments plus compliqués, cherche mon regard avec joie et fierté lorsqu’il a réussi à se dépasser, cherche ma main le soir quand il fait noir, pour l’aider à se rassurer…

C’est ok de dire fermement aux grand-parents d’arrêter de lui donner des bonbons si tu sais qu’il a eu assez de sucre pour aujourd’hui.

C’est ok de refuser une invitation à souper si tu sais que ton enfant est épuisé et que tout ce dont il a besoin c’est d’une histoire bien au chaud dans son lit.

C’est ok de continuer d’allaiter ton bébé jusqu’à ce que toi et lui d’un commun accord, vous décidiez d’arrêter.

C’est ok de ne pas punir, de ne pas mettre au coin, de ne pas utiliser les récompenses pour un bon comportement, parce que tout cela ne correspond pas à tes valeurs.

C’est ok de faire une sortie nocturne, bien après l’heure du coucher parce que ce soir vous avez décidé d’aller regarder le coucher de soleil, les étoiles, ou écouter les bruits de la nature.

C’est ok de se faire une soirée pizza devant un dessin animé sympa, une fois de temps en temps.

C’est ok de suivre ton cœur, car la voie du cœur est toujours la meilleure.

Tout en restant ouverte à d’autres idées, voici ce que je garde à l’esprit:

Je suis nos valeurs familiales ;

Je me connecte à mon enfant dans l’instant, afin de reconnaître ses besoins et les capacités/apprentissages qu’il peut développer à ce moment là;

Je garde à l’esprit que mon enfant est un individu unique, avec ses propres ressentis, le besoin d’être entendu et compris (comme nous tous!).

Et toi ? Comment tu gères le flots d’informations que tu reçois en tant que parents ? Comment parviens-tu à garder le cap dans ta parentalité ?

3 réflexions au sujet de “Briser les règles, écouter son cœur”

  1. Moi je suis une louve alors quand c’est trop… je sors les crocs et les griffes… 😛
    Je SAIS ce qui est bon pour mon (mes) bébé(s) et moi, nous. Je suis certaines de nos choix. Je dis gentillement une fois, deux fois et ensuite plus sèchement jusqu’à cadre si besoin…

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s