Parentalité Bienveillante

Croire au Père-Noel… ou pas ?

« Nous croyons pourtant développer beaucoup l’imagination de l’enfant en lui donnant à croire comme vraies des choses fantastiques ; ainsi, par exemple, Noël est personnifié dans certains pays latins par une vilaine femme, la Befana, qui voit à travers les murs, descend par les cheminées et porte des jouets aux enfants qui ont été sages, tandis qu’elle laisse du charbon à ceux qui ont été méchants. Dans les pays anglo-saxons, au contraire, Noël est un vieillard caduc, couvert de neige, qui porte dans un panier énorme les jouets aux enfants, en entrant réellement la nuit dans leur maison. Mais comment ce qui est le fruit de notre imagination pourrait-il développer l’imagination des enfants ? Nous seuls imaginons et non eux : ils croient, ils n’imaginent pas. (…)

Est-ce la crédulité que nous voulons développer chez nos enfants, uniquement pour cette raison que dans la période où ils sont naturellement ignorants et non évolués ils se montrent crédules ? (…)  » Maria Montessori.

mespetitscarnetsdemaman-noelC’est Noel ! Je partage ce soir notre point de vu sur le Père-Noel. Vaste polémique: faire croire ou non son enfant au Père-Noel ?

Notre enfant va avoir 3 ans. C’est son 3e Noël. Durant toutes ces premières années, nous avons longuement réfléchit au fait de lui faire croire ou non au Père-Noel. Nous avons parlé ensemble de notre vécu d’enfant qui y croyait et voici les raisons qui nous ont décidés à être transparents avec notre enfant…

  • Nous ne voulons pas lui mentir! Nous voulons qu’elle ai une entière confiance en nous, nous sommes là pour la soutenir tout au long de sa vie et la confiance ne se construit pas sur des mensonges. Raconter un mensonge plusieurs années de suite pour ensuite lui avouer que ce n’était pas vrai ne fait aucun sens pour nous. Pourquoi voudrait-elle continuer à avoir une confiance aveugle en des personnes qui lui mentent ? Et après on demande aux enfants de ne pas mentir ?
  • Avant 4 ou 5 ans environ, l’enfant ne fait aucune différence entre la réalité et l’imaginaire: de notre point de vu, notre rôle de parent n’est pas d’abuser de la crédulité de notre enfant qui croit et n’imagine pas. 
  • Cette année, elle est davantage en mesure de comprendre, nous lui avons donc posé directement la question : « est-ce que tu penses que le Père-Noel existe pour de vrai ? » Elle répond catégoriquement « non » à chaque fois.
  • Lorsqu’elle croise un, Père-Noel ça l’effraie, même lorsque c’est une décoration grandeur réelle ! Elle s’arrête et ne veux pas s’approcher. Un homme qui entre dans sa maison la nuit, même si c’est pour y déposer des cadeaux, a quelque chose d’effrayant quand on y pense…
  • Pour nous l’imaginaire de Noel peut être cultivé de bien d’autre façons que le fait de croire en quelque chose qui n’existe pas. On peut par exemple rassembler les contes et légendes du monde qui entourent cette période et ne pas se limiter aux histoire du bonhomme en rouge avec ses rennes.
  • La magie de Noel est ailleurs que dans ce gros barbu vêtu de rouge. Je veux davantage qu’elle se souvienne des moments doux passés ensemble, des rituels que l’on aura inventés pour notre famille, que des cadeaux. Même si elle aura des cadeaux bien sûr, nous voulons entourer cela de chants, de lumières douces, d’observation des étoiles dans le ciel clair de l’hiver, de promenades en luge dans la nuit, d’observation des flocons, de biscuits fabriqués tous ensemble, de jolies décoration fabriquées à partir des éléments que nous aurons glanés dans la nature, etc.
  • Lorsque l’on m’a finalement révélé la vérité, une grande part de la magie qui entourait Noel a disparue avec la dure réalité. Je ne voudrais pas que la magie du temps des fête soit, pour elle, uniquement associé au Père-Noel.
  • Quand à l’école certains de mes amis me disaient que le Père-Noel n’existait pas, je ressentais de la honte de croire en quelque chose qui finalement était faux… Je ne voudrais pas qu’elle ressente ce genre de sentiment par ma faute.

Évidemment tout ceci ne reflète que mes propres arguments et je ne juge en aucun cas les parents qui en décident autrement. Chacun est libre de faire comme il l’entend, je souhait simplement partager un autre point de vu, afin d’élargir le champs des possibilités pour les enfants 🙂

Si tu veux partager ton point de vue sur la question en commentaire, n’hésite pas ! C’est toujours enrichissant de partager son vécu avec les autres !

Je te souhaite un très Joyeux Noel !

Profite de tes amis et de ta famille, partager de l’amour et de bon moments avec ceux que l’on apprécie est bien le plus important dans la vie ! 

Suivez-moi sur les réseaux sociaux: Facebook et instagram 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s