Activités, Parentalité Bienveillante

Répondre aux questions des enfants par d’autres questions: première approche de la résolution de problèmes

2018-09-15-resoudreprobelmes

Nous sommes en pleine période du « pourquoi »!

Pourquoi les oiseaux chantent, pourquoi le ciel est bleu, pourquoi on parle, pourquoi les voitures roulent, etc… Tout est sujet à questionnement. Et c’est génial! J’adore redécouvrir le monde à travers ses yeux et elle me met souvent au défi lorsque les pourquois du pourquoi du pourquoi vont loin, très loin ! Il arrive que je sèche et que ma dernière réponse soit : « je ne sais pas, parce que c’est comme ca… » … Pas très constructif n’est-ce pas ? J’ai souvent tendance à vouloir apporter de l’information, à répondre de la façon la plus précise possible.

J’y ai réfléchis cette semaine et observé notre approche de l’exploration…. Lors de nos promenades, elle adore récolter des pierres, feuilles, fleurs, écorces, pommes de pin comme des trésors, regarder les insectes, chercher les grenouilles…

  • J’ai lu quelque part que l’intérêt des enfants envers leurs nouvelles découvertes décroit lorsque l’adulte pose un nom sur la chose et donne seulement du vocabulaire.
  • Côté adulte, par contre c’est un grand plaisir que de partager ses connaissances… !

Donc on fait quoi?

J’ai décidé d’essayer de transformer mes réponses en questions:

  • « Je me demande ce que c’est? »
  • « Regarde ce que j’ai trouvé! »
  • « Wow! Génial! C’est quoi? »
  • « Oh super! Je suis sur que l’on peut trouver cela dans notre livre, on cherche ensemble? »
  • « Je me demande si on peut en trouver d’autre près d’ici »
  • « As-tu remarqué la couleur/texture/taille de l’arbre, l’écorce, l’oiseau »
  • « Tu penses que cela vient d’où, que cela sert à quoi? »

Elle est encore petite mais lorsque son attention est là, nous cherchons les réponses à ses questions dans un livre ou sur internet. Pour lui apprendre comment chercher, je l’aide à remarquer les détails qui font la différence: la forme de la feuille, du tronc, la couleur des plumes de l’oiseau, sa taille, le nombre d’empruntes de doigts sur une trace dans le sol, etc…

Lorsque je n’obtiens qu’un « je ne sais pas », je tente alors d’aller plus loin, en jouant au détective, en cherchant des petits détails qui peuvent nous aider à trouver la réponse à notre recherche, sans jamais forcer. On apprend et on retient mieux dans la joie et l’envie, pas sous la contrainte.

En évitant de lui donner une réponse toute faite, elle comprend comment chercher, identifier, discriminer, ce qui est bien plus riche d’enseignement et stimulant que de juste apprendre un nouveau mot de vocabulaire.

Souvent elle est tellement contente de sa recherche/découverte qu’elle n’hésite pas à en parler à son papa ou son amie !

Comment cela se passe chez toi les réponses aux pourquoi infinis de tes explorateurs?

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

1 réflexion au sujet de “Répondre aux questions des enfants par d’autres questions: première approche de la résolution de problèmes”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s