Activités, Recettes

Activité du mercredi: à la découverte des odeurs

Le développement de l’odorat

Les enfants appréhendent le monde qui les entoure à travers tous leurs sens.

Le système olfactif est l’un des tout premier sens à se développer lors de la vie intra-utérine. Dès la 8e semaine de grossesse, les cellules nerveuses et le cerveau sont capable de détecter ces nouvelles sensations. Vers le 6e mois de grossesse, les narines s’ouvrent, il peut alors « sentir » les différentes odeurs du liquide amniotique, qui varient en fonction de l’alimentation de la maman. Avant même sa naissance, bébé connait donc l’ail, le cumin, le curry, la carotte, l’anis ou le café.

Après la naissance, la vision du bébé est encore très flou lors des premières semaines, il distingue donc sa maman grâce à son odeur. Il trouve le sein grâce également à l’odeur dégagée par le lait. L’aréole aurait semble-t-il sensiblement la même odeur que le liquide amniotique dans lequel il baignait. L’odorat joue en grand rôle dans le lien d’attachement qui lie l’enfant à sa maman. C’est pourquoi il est recommandé d’éviter de se parfumer les premiers temps, afin de ne pas perturber la création de ces mémoires olfactives. Peu à peu sa palettes s’élargie, il reconnait l’odeur de sa maison, de son jardin, de la voiture, etc.

Dès les premiers moments, lorsqu’elle faisait des siestes en dehors de l’écharpe de portage (ce qui était plutôt rare!) , nous lui laissions près de son nez, un linge que nous avions un peu porté (un foulard ou un t shirt), qui avait donc notre odeur. Je passais aussi du temps avec son doudou collé à mon cou afin qu’il prenne une odeur qui lui serait familière. Nous lavons rarement ses doudous-dodo favoris afin qu’ils conservent cette odeur rassurante (habituellement l’enfant en choisi un, le préféré… chez nous, elle en a 3 ou 4 !! Le lit est bien rempli).

Le sens de l’odorat se travaille toute la vie si on ne veut pas le voir décroître! Il faut une stimulation régulière pour développer cette zone du cerveau.  Ainsi les activités autour des odeurs sont toujours gagnantes avec les tout petits (et même les plus grands… À quoi joue-t-on lors d’une dégustation de vin ?!).

2017-01-15-mespetitscarnetsdemaman

Depuis les 6/8 mois de pucette, je lui propose de sentir diverses choses que nous trouvons dans notre environnement. Cela a commencé par les fines herbes, des bâtons de cannelle, des gousses de vanille, des pétales de fleurs, etc. Elle aime particulièrement sentir tout ce que j’utilise lorsque je cuisine.

Depuis ses 15 mois, lors de nos explorations dans la nature, elle porte elle-même à son nez les différents « trésors » qu’elle récolte précieusement dans son petit seau (veiller à toujours garder un œil sur ce qu’ils font, des petits éléments pourraient rentrer dans leurs narines et certaines plantes sont toxiques). Souvent elle me demande : « nez, nez », ce qui signifie « je veux sentir cette chose! ».

Nous reprenons cette activité régulièrement depuis quelques mois en enrichissant en même temps son vocabulaire, puisque j’insiste un peu plus sur les noms des éléments qu’elle sent: le basilic, la cannelle, la badiane, la menthe, de l’orange, la coco, le savon, etc… .

Idées de matériel pour développer l’odorat:

  • Toute sorte de choses odorantes ! (nettoyées au préalable si nécessaire et toujours sous surveillance pour éviter les ingestions)
  • Épices entières (anis étoilé, bâton de cannelle, badiane, etc)
  • Épices en poudre (dans ce cas, veiller à ce que cela soit dans un petit pot fermé et percé d’un petit trou, suffisamment grand pour sentir mais pas assez pour que tout sorte du pot)
  • Barre de savon
  • Sachet de lavande
  • Aromates frais (basilic, thym, sauge, etc)
  • Branche de sapin, pétales de fleurs, herbe fraîchement coupée, etc
  • Écorces d’agrumes (Attention prenez-les bio !)

Je varie les éléments selon la saison, en essayant le plus possible de présenter des plantes « entières » en évitant les poudres qui ne sont ni visuelles, ni faciles à manipuler pour l’enfant (et induisent beaucoup de ménage pour maman). Je varie au maximum les textures, les couleurs, en bref j’essaye de faire découvrir le plus de choses possible à ma petite exploratrice.

Idées d’activités pour développer l’odorat: 

  • Petits pots à odeurs (à partir de 12/18 mois)

1/ Peindre des contenant type petit pot de bébé afin de les rendre opaques.

2/ Y insérer des éléments odorants.

3/ Percer un trou dans le couvercle et veiller à bien fermer le pot.

4/ Laisser l’enfant sentir chacun des pots: « Aimes-tu cette odeur? »… Laisser l’enfant manipuler les contenants à sa guise. Et commenter ce qu’il sent : « C’est du basilic, on le trouve dans le jardin. »

5/ Remettre le basilic dans un contexte: la prochain fois que vous l’utiliserez en cuisine, lui indiquer: « Regarde c’est le basilic, je le mets sur les pâtes! Tu veux le sentir ? »

  • Activité « fines herbes » (à partir de 15/18 mois)

1/ Placer les différents éléments sur un plateau blanc, bien séparés les uns des autres

2/ Montrer à l’enfant l’un d’eux et lui faire sentir et le nommer « C’est de la ciboulette. »

3/ Laisser l’enfant explorer à sa guise

4/ S’il est d’accord, proposer un petit jeu: « montre-moi le basilic, montre-moi l’origan, etc »

mespetitscarnetsdemaman.com171203

  • Jeu d’association pots opaques et cartes-images (à partir de 3 ans)

1/ Reprendre les petits pots opaques.

2/ Laisser l’enfant sentir chacun des pots: « À quoi cela te fait penser? » « Trouves-tu que cela sent bon? Mauvais? »

5/ Lui présenter des cartes plastifiées comportant des images correspondant à ce qui est contenu dans les pots.

6 /Lui demander d’associer chaque pot (chaque odeur) à une image.

  • Jeu d’association fines herbes et cartes-images (à partir de 2 ans)

1/ Récolter des fines herbes fraîches, sur tiges.

2/ Laisser l’enfant manipuler chacune des herbes, en veillant à ce qu’il les prennent une par une. Lui poser des questions… Observer si il se souvient des noms.

5/ Lui présenter des cartes plastifiées comportant des images correspondant à ce qui est contenu sur le plateau.

6 /Lui demander d’associer chaque plante à une image.

  • Jeu d’association par paires (à partir de 3 ans)

1/ Reprendre les petits pots opaques et au besoin en fabriquer quelques uns supplémentaires afin d’avoir des paires.

2/ Laisser l’enfant sentir chacun des pots.

3/ Lui demander d’associer chaque pot (chaque odeur) à un autre pot identique.

  • Discussion sur l’odorat (à partir de 2 ans)

– Quelle odeur connais-tu ?

– Quelle odeur tu peux trouver à la maison ? Dehors ?

– Quelles sont les choses qui sentent mauvais ? Qui sentent bon ?

– Quelles odeurs aimes-tu ? Lesquelles tu n’aimes pas ?

– C’est une odeur piquante ? Douce ?

– Quelles sont les odeurs qui donnent faim ?

– Quelles odeurs préviennent d’un danger ?

– Est-ce que les poissons peuvent sentir dans l’eau ?

– Est-ce que les personnes qui ont un gros nez sentent mieux que les autres ?

– À quoi faut-il faire attention avant de sentir quelque chose ?

  •  Fabriquer des bougies et du savon parfumés (à partir de 4 ans)

Ingrédients :

– Des petits pots en verre récupérés (pots de yogourt ou de confiture)

– De la cire d’abeille ou cire de soya

– Un fil de coton

– Des huiles essentielles ayant un point éclair supérieur à 65°C

– Colle forte

1/ Préparer les pots : Coller la mèche dans le fond du pot, au centre. Laisser sécher. Maintenir la mèche droit à l’aide d’une pince à linge le temps que la cire se solidifie.

2/ Faire fondre la cire au bain-marie. Verser les huiles essentielles hors du feu et bien mélanger. Verser la cire doucement dans les pots. Laisser figer à l’air libre.

  • Art et odeurs

– Coller des épices sur une grande feuille tout en créant des formes

– Créer un tableau en utilisant du sable parfumé

  •  Jardin d’aromatiques

Faire participer les enfants à la création d’un jardin de plantes aromatiques et en prendre soin chaque jour.

———————-

Dans la vie de tous les jours, j’essaye de solliciter le sens de l’odorat dans les gestes quotidien, lors de nos promenades : sentir le savon dans le bain, l’odeur des sous-bois en forêt, l’odeur de la neige et du froid (oui oui cela a une odeur spéciale!), les légumes et les fruits lors de la préparation des repas, les jolies fleurs du jardin, etc.

Pour nous cela est devenu une activité à laquelle nous adorons jouer au quotidien !

Alors que les images s’effacent progressivement au fil du temps, les odeurs, quant à elles restent ancrées dans la mémoire pour toujours. Il suffit souvent d’une petite effluve familière mais oubliée, pour nous transporter directement en enfance, là où l’on a grandit…

Et vous quels sont vos jeux favoris pour solliciter l’odorat avec vos enfants ? Quels sont vos souvenirs olfactifs d’enfance ?

Sources: 

https://naitreetgrandir.com/fr/etape/0_12_mois/developpement/fiche.aspx?doc=naitre-grandir-developpement-sens-odorat

https://naitreetgrandir.com/fr/dossier/eveil-des-sens/odorat/

http://www.cerveauetpsycho.fr/ewb_pages/a/article-dossier-les-secrets-de-l-odorat-19927.php

https://www.science-et-vie.com/cerveau-et-intelligence/comment-fonctionne-l-odorat-9542

 

  

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s