Activités

Apprendre les couleurs facon Montessori

Depuis quelques temps, ma fille de 16 mois essaye de répéter de nombreux mots, dont les couleurs. Je me suis dit qu’elle était sûrement prête à commencer une initiation aux couleurs primaires.

Il me semble important de respecter l’enfant lorsque l’on aborde des notions nouvelles pour lui. Ainsi, sans forcer quoique soit, je lui PROPOSE des activités en lien avec une notion que j’aimerais aborder, ou un sujet que je sens potentiellement intéressant pour elle. Si elle accroche, super ! Nous passons un bon moment, sinon, avant de la dégoûter d’apprendre, je préfère tout ranger au placard et retenter une approche quelques semaines plus tard. L’apprentissage doit rester un plaisir pour l’enfant, il doit VOULOIR faire et non pas en être obligé.

L’enfant se développe par stades d’apprentissages. Certains enfants sont plus rapides que d’autres, certains développent tout en même temps, d’autres se focalisent sur certains points (comme la marche) avant d’en aborder un autre (comme la parole)… L’observation de son enfant demeure un bon référentiel lorsque l’on veut lui proposer des activités: il est ainsi facile de savoir dans quel domaine il veut apprendre en ce moment.

Quand commencer ?

De mon point de vue, pour pouvoir aborder la notion de couleur, il faut que l’enfant sache prononcer quelques mots et qu’il montre un intérêt profond pour ce qu’on lui raconte.

Comment procéder ?

Matériel: rectangles de papier coloré d’environ 10 x 15 cm. Il est aussi possible de peindre des morceaux de bois de même dimension.

– 3 rectangles rouges, 3 rectangles bleus, 3 rectangles jaunes.

– Cartes de nomenclature (à télécharger ici )

J’ai commencé par les trois couleurs primaires: rouge, bleu, jaune. J’ajouterai d’autres couleurs seulement lorsque ces trois premières seront parfaitement acquises.

Si l’on veut suivre la méthode Montessori, on s’installe avec l’enfant sur son tapis de travail, il doit être complètement disposé à apprendre. Sans parler plus que de raison (ce qui va le noyer dans un trop grand flot d’informations), on procède par des gestes lents et posés. N’oublions pas que l’enfant absorbe TOUT.

1- Étape sensorielle – visuelle

  • Placer les morceaux de papier deux par deux, par couleur et sans parler.
  • Tout mélanger.
  • Placer une seule colonne: rouge, jaune, bleu.
  • Laisser l’enfant les manipuler.
  • Tout mélanger et refaire le classement deux par deux par couleur.
  • Laisser l’enfant les manipuler à nouveau.

2- Étape de la parole

Avec le même matériel, la leçon se déroulera en 3 étapes d’apprentissage.

On commence par isoler 3 rectangles de couleur différentes: rouge, jaune et bleu. Les NOMMER de gauche à droite: « C’est rouge ». Recommencer plusieurs fois en déplaçant les rectangle pour en modifier l’ordre.

Dans un second temps, on demande à l’enfant de MONTRER la bonne couleur: « Montre-moi le rouge? »

Dans un troisième temps, on pointe chaque rectangle du doigt et on demande à l’enfant: « C’est de quelle couleur ? ». Mélanger l’ordre et reposer la question.

On ne passe pas à l’étape suivant si celle qui est en travail n’est pas acquise. Si on constate que l’enfant à de la difficulté, il est important de revenir en arrière, sans le forcer.

Donner du sens aux couleurs

Pour aborder les couleurs, on peut se servir des livres et de l’environnement, ce qui permettra de rendre plus concrète cette notion difficile à matérialiser. Lorsque certains mots sont acquis, comme par exemple vélo, oiseaux, seau, on peut y ajouter un adjectif de couleur: l’oiseau jaune, le seau rouge, le ballon bleu…

Le panier

DSC00321-s

On peut proposer à l’enfant un panier contenant 3 objets: rouge, bleu et jaune. À côté du panier, poser les cartes de couleurs. On peut reprendre la même méthode que celle indiquée ci-dessus.

 

 

  • On place les objets, chacun sur sa couleur.
  • On mélange tout.
  • On aligne les carte de couleurs et on laisse l’enfant manipuler.
  • Puis on intègre la parole: « c’est une cuillère rouge »

On peut aussi garnir des paniers de différents objets de même couleurs et inventer des jeux, tels que tout mélanger et laisser l’enfant trier par couleur…

Cherche et trouve autour de toi

DSC00182 (2)-s

Quand les couleurs semblent acquises avec les supports, on peut demander à l’enfant de chercher autour de lui, quelque chose de rouge/bleu/jaune, en lui montrant le carton de référence. Il devra rapporter un objet de la bonne couleur et le placer sur le carton.

Garder surtout à l’esprit que l’enfant ne doit pas se sentir forcé. Il doit appréhender ses apprentissages comme un jeu, c’est plaisant et on apprend bien plus vite en jouant !

 

 

Truc en plus … Éviter de dire « non » lorsque l’enfant se trompe… Si il dit « Jaune » alors que vous montrez le bleu, montrez-lui le jaune en disant: « là c’est jaune », « ici c’est bleu ».

Livres: 

Kididoc- Les couleurs de Agnes Ciboul

Milan – Les couleurs de Xavier Deneux

Héritage Jeunesse – Les couleurs, imagier avec rabats, Felicity Brooks et Mélisande Luthringer

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s