On l'attend 9 mois

Une grossesse zen en 9 conseils

Ma grossesse a été l’une des périodes les plus paisible de ma vie. DSC05276 (4)-s

L’attente est longue avant de faire connaissance avec ce petit bout d’être qui se forme, se transforme dans le cocon douillet de notre ventre. Mais quelle magie ! Réaliser qu’à chaque instant, deux cœurs battent en harmonie dans un seul et même corps, me faisait apprécier le moment présent comme jamais je n’avais pu le faire auparavant (et comme j’ai un peu de difficultés à le faire depuis la naissance de mon trésor!).

Durant cette période où nos hormones jouent au yoyo, où notre sensibilité est à fleur de peau, il est aisé de plonger tête baissée dans un flot d’inquiétudes: est-il en bonne santé? son développement se fait-il correctement? comment l’accouchement va-t-il se passer? Suis-je prête à être maman?  Comment allons-nous faire financièrement? Est-ce que je vais pouvoir gérer avec les plus grands? … Les questionnements peuvent être aussi incessants que variés.

 

L’enfant dans votre ventre ressent vos émotions comme les siennes. Plus vous abordez la vie sous un angle paisible et positif, plus il suivra votre rythme. Si la grossesse est vécue dans des conditions moins calmes, l’enfant va se développer dans un environnement de stress, ce qui pourrait éventuellement le suivre dans sa vie future.

Afin de donner le meilleur à son enfant, il faut avant tout se donner le meilleur à soi-même ! Tout comme dans l’avion: nous mettons notre masque à oxygène avant de le placer sur le visage de l’enfant qui nous accompagne. Prendre soin de soi est loin d’être un acte égoïste, si cela est pour répondre aux besoins de l’enfant d’une façon plus adéquate.

« Souviens-toi, nous affectons le monde à chaque instants, que nous le voulions ou non. Nos actes et notre état d’esprit ont de l’importance car nous sommes tous interconnectés, les uns avec les autres. Travailler sur note propre conscience est la chose la plus importante que nous faisons à chaque instant et Être Amour est l’acte créateur suprême. » Ram Dass

1- Vivre au présent

J’ai découvert récemment la méditation de pleine conscience et j’en perçois déjà les bénéfices. La seule condition est de pratiquer avec assiduité au moins une fois par jour. Débuter par la méditation guidée est intéressant si l’on a aucune idée de comment procéder. Mes 2 coups de cœurs sont:

  • l’application NAMATATA, sur smartphone. La voix est apaisante et la méditation facile d’accès. Les paroles guident adéquatement sans être trop envahissante. Cela constitue une bonne base pour continuer seul. Les premiers exercices sont gratuits. Pour la version complète il faut souscrire un abonnement.
  • Les méditations guidées de Christophe André.

2- Entrer en communication avec votre bébé

Durant ma grossesse, nous avons eu la chance de découvrir et de pratiquer l’haptonomie. Une forme de communication par le toucher qui permet d’entrer en relation avec le bébé dès les premiers mois de grossesse… avant même que vous ne perceviez ses petits coups de pieds! Expérience incroyable et magique. Le papa tient une place active et très présente durant les séances et pratiques à la maison. De plus cette approche nous a été d’une grande aide durant la naissance de notre enfant,  afin de passer chaque vague de contraction du mieux qu’on le pouvait.

3- Préparez votre accouchement

Je pense qu’il est très important d’avoir un plan de naissance afin de déterminer ce que l’on veut et ce que l’on ne veut pas, mais également dans le but de se préparer concrètement au grand événement et aborder l’expérience posément en sachant ce qu’il peut arriver. Sans plan de naissance écrit, les obstétriciens ou infirmières choisiront  bien souvent pour vous … dans leur propre intérêt : optimisation de leur temps, des salles disponibles, etc. Or un accouchement est un événement important dans la vie d’une femme (d’un couple), qui mérite une préparation. Il peut arriver que tout ne se déroule pas comme cela a été écrit… on ne culpabilise pas ! On fait ce que l’on peut en fonction de ce que le moment présent nous apporte.

Dans tous les cas: C’est VOTRE corps. Vous avez le droit d’accepter ou de refuser tout acte médical. Vous DEVEZ exiger que l’on vous explique toutes les interventions qui seront effectuées. Votre conjoint ou toute personne qui vous accompagne devrait aussi protéger vos droits et volontés.

Ce que l’on peut noter dans le plan de naissance:

  • Un petit mot de remerciement pour l’équipe qui va vous suivre
  • Le nom des personnes qui vous accompagneront tout le long de la naissance
  • Les interventions voulues ou non (péridurale, monitoring intermittent ou continu, soluté, cathéter, etc)
  • Ambiance désirée (lumière tamisée, aromathérapie, musique, chuchotements, limiter le va et viens dans la chambre, etc)
  •  Durant le travail (liberté de mouvements, manger, boire, massages, bain, etc)
  • Durant la poussée (liberté de position, poussée en expire, etc)
  • Arrivée du bébé (attendre avant de couper le cordon, peau à peau, tétée de bienvenue, etc)
  • Soins de bébé (Vitamine K, onguent dans les yeux, aspiration des sécretions, etc)
  • En cas de césarienne…

Exemple de plan de naissance.

4- Apprendre des techniques de gestion de la douleur

Si l’on veut éviter la péridurale, de nombreuses méthodes sont disponibles aujourd’hui afin d’aborder les vagues de contractions du mieux que l’on peut:

Selon mon expérience, le corps humain est incroyablement bien pensé. Il est important de laisser le mental de côté et d’aller puiser dans notre nature profonde de femme, notre essence la plus pure sait comment faire ! L’alchimie des hormones nous aide à traverser cette expérience, certes incroyablement intense, mais ô combien sensationnelle… la Vie dans sa plus grande expression ! Entrer dans sa bulle, se connecter à son bébé et laisser le corps s’exprimer pour laisser l’enfant venir au monde: pleurer, bouger, crier, respirer… Permettez-vous de vous exprimer !

 5- Chouchoutez-vous

2009-07-16(13)-sFaites-vous plaisir ! Offrez-vous des massages, soins des pieds (quand le 3e trimestre est entamé, difficile de se faire sa pédicure soi-même!), coiffeur, etc. Cela vous fera du bien, c’est l’occasion de revenir à soi pour un moment. Se sentir belle est bon pour le moral.

Rendez visiterégulièrement à votre ostéopathe. Durant la grossesse, votre corps s’adapte, bouge, se modifie à mesure que bébé prend de la place dans son petit nid. Il pourra également vérifier votre bassin, dans les dernières semaines de grossesse, afin que votre corps soit tout à fait prêt pour l’accouchement.

6- Ayez confiance en vous et en la force de la Vie

DSC00812-s

Visualisez votre accouchement, imaginez-vous tenant votre petit bébé dans vos bras pour la première fois. Vous avez la capacité de mettre au monde cet enfant, comme des milliards de femmes l’on fait avant, comme des centaines le feront exactement en même temps que vous ! La nature vous a doté de toutes les capacités pour mettre au monde un bébé. Peut-être aurez-vous la possibilité de sentir que votre corps dépasse vos pensées, que tout est prévu, que les hormones opèrent toutes en harmonie durant ce moment magique, intense, pour pousser votre bébé sur terre. Imaginez les contractions comme de longues vagues qui viennent glisser sur le rivage, repartent puis reviennent. Et n’oubliez pas que chaque contraction vous rapproche un peu plus de la grande rencontre!

L’expérience nous montre que, quand le bébé va naître facilement, il y a un moment où, de toute évidence, on a l’impression que la femme est sur une autre planète. Elle ne sait plus ce qui se passe autour, parce qu’elle a réduit l’activité de son néocortex. Cette réduction de l’activité de l’intellect est l’aspect le plus important de la physiologie de l’accouchement, surtout chez les êtres humains sur un plan purement pratique. Dr. Michel Odent

7- Mangez bien, mangez beau

« Que ton aliment soit ta seule médecine » Hippocrate, 460-370 av. J.-C.

DSC02191 (2)-s

Tout ce que vous mangez durant cette période, votre bébé l’ingère également à travers le placenta. Privilégiez donc les fruits et légumes biologiques, limiter toute nourriture industrielle préparée qui renferme souvent de nombreux ingrédients indésirables, trop de sel ou trop de sucre. Mettez de la couleur dans votre assiette !   Et… faites-vous plaisir!

8 – Bougez !

Faire de l’exercice aide naturellement le corps et l’esprit à se débarrasser du stress. Passé les nausées et l’inconfort du 1er trimestre, il n’est pas rare de retrouver son énergie au 2nd trimestre. Choisissez une activité à la fois douce et qui vous permettra de prendre du temps rien que pour vous (et votre bébé): pilates, yoga pré-natal, marche, natation, danse, etc. Des recherches scientifiques ont prouvées qu’une activité physique durant la grossesse, aide la maman à retrouver plus rapidement sa forme après l’accouchement, mais renforce également le cœur du bébé. 30 minutes d’activités « cardio », 3 fois par semaine bénéficieront autant à vous qu’à votre enfant.

Vous pouvez également investir dans un ballon de gymnastique (ou swiss ball) afin de pratiquer quelques exercices chez vous. Cliquez ici ou pour voir quelques exemple parmi d’autres. Si votre maternité vous offre la possibilité d’avoir ce type de ballon durant l’accouchement, prenez l’option ! Durant le travail, j’ai moi-même passé la majorité de mon temps sur mon gros ballon à faire des rotations du bassin… Très efficaces pour aider bébé à descendre !

9 – DORMEZ ! 

Je n’ai pas su écouter ce conseil primordial et je le regrette. Savourez de bonnes nuits de sommeil et si possible, faites des siestes. Sans tomber dans la léthargie chronique, il est important de vous reposer avant l’arrivée du petit dans votre vie. Lorsque le ventre commence à se faire lourd, n’hésitez pas à investir dans un coussin d’allaitement/coussin de maternité. Glissez-le sous votre vente lorsque vous serez couchée sur le côté… Confort garanti !

 

Sources: 

http://www.ajog.org/article/S0002-9378%2810%2900236-X/abstract

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18485167

Isabelle Brabant – Une naissance heureuse 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s