Activités, Parentalité Bienveillante

Le langage des signes avec bébé !

L’acquisition du langage chez les enfants se fait entre 18 mois et 3 ans. Il sont difficilement capable de le faire plus tôt puisque les petits muscles situés tout autour de leur mâchoire ne sont pas encore assez développés. Avant cet âge, le seul moyen qu’ils ont de communiquer leurs besoin est de pleurer, d’émettre des cris ou des babillages… Les parents ont, de fait, parfois beaucoup de mal à interpréter ce que veux dire l’enfant.

dsc08338-2-s

J’ai découvert récemment que l’on pouvait enseigner aux bébés à partir de 6 mois un langage des signes qui faciliterait les communications, éviterait bien des crises de non compréhension et apaiserait les enfants comme les parents dans leurs interactions au quotidien.  C’est un langage transitoire qui regroupe des signes correspondant à des mots que l’enfant utilise couramment. D’après ceux qui le pratiquent, il aide beaucoup l’enfant de 6 à 24 mois à communiquer avec ses proches. Dès 6 à 8 mois un enfant est tout à fait capable d’imiter les gestes qu’on lui montre. De plus sa mémoire commence à être de plus en plus performante.

Marie-Ève B-Gaudin,Orthophoniste, blogeuse pour Naitre et Grandir, explique :

 » le bébé commence à comprendre des mots vers 6 mois et plus clairement vers 8 à 9 mois, mais n’est pas capable de les prononcer tout de suite. Il y a un écart entre la compréhension et l’expression. Le bébé imite des gestes avant d’imiter des sons et des mots. Les mouvements nécessaires à la parole sont plus difficiles à faire que certains mouvements des mains, notamment.
Dans ma pratique, j’utilise d’ailleurs des gestes (par exemple « encore » et « fini ») avec les enfants qui ont des difficultés importantes à communiquer et qui ne parlent pas. Entendre le mot et voir le geste en même temps les aide à comprendre; faire le geste leur permet de s’exprimer.  « 

Ainsi, entre 6 et 24 mois, l’enfant comprend de mieux en mieux mais n’est pas encore capable de parler clairement. Les signes l’aideraient à réduire sa frustration.

Comment fait-on ?

Pour débuter, on choisis les mots les plus courants que l’on estime important dans les interactions familiales quotidienne, afin que bébé nous communique ses besoins essentiels: téter, dodo, maman, papa, boire, manger, mal, etc.

On parle à son bébé en associant un signe avec un mot. Refaire systématiquement le signe lorsque le mot est employé. L’avantage est qu’il est possible d’inventer les gestes qui nous conviennent, puisqu’il n’existe pas de règle stricte dans le « Signé bébé » ! … En s’inspirant du langage des signes officiel adressé aux sourds et malentendants (LSQ) , on peut avoir quelques bases adaptables à notre quotidien.

Après une phase d’apprentissage plus ou moins longue, le bébé pourra communiquer son besoin par le signe que vous aurez choisis. En général les enfants commencent à signer vers l’âge de 10/12 mois. Donc bien avant l’acquisition d’un langage parlé élaboré.

Les bienfaits du langage des signes avec bébé

  • Permet au bébé de communiquer ses besoins
  • Réduit les frustrations du bébé: il se sent compris et entendu
  • Participe au développement intellectuel et émotionnel
  • Favorise la confiance en soi et l’estime de soi
  • Facilite la compréhension des premiers mots
  • Renforce les capacité d’observation, kinesthésiques et de maitrise des gestes de l’enfant
  • Renforce le lien parent-enfants

♥♥ Un lien unique avec votre enfant ! ♥♥

L’apprentissage des signes doit être un moment de partage et de complicité. Il faut être patient et aller au rythme de l’enfant, sans le forcer.
Cela n’est pas un exercice scolaire voué à des évaluations, ni une compétition ! Cela doit rester un jeu et une expérience enrichissante pour l’adulte comme pour l’enfant.
Les mots signés sont unique à vous et votre famille. C’est comme un langage codé secret qui vous appartient !

Quelques précautions à prendre

  • Toujours associer le geste à la parole
  • Maintenir une constance dans les gestes choisis pour ne pas mêler bébé dans un flot d’informations trop compliquées à gérer pour lui.
  • Rester malgré tout attentif aux autres moyens de communication qu’emploierait l’enfant (gestes spontanés, mimiques, etc)
  • Se limiter à 4 ou 5 mots au début, les plus courant et augmenter petit à petit… Certains enfants signent plus de 50 mots !
  • Une fois que le langage est acquis, cesser d’utiliser le geste associé au mot.

Finalement, c’est bien ou non ? 

Le langage des signes enseigné aux bébés existe depuis plus de 20 ans. Dans les années 1980, deux courants sont apparus aux États-Unis. Celui qui prédomine au Québec est le « Baby Signs« . C’est un procédé d’apprentissage récent, il n’existe donc qu’un nombre limité d’études à ce sujet. Certaines d’entre elles estiment que le langage des signes pour bébés accélère le développement du langage, mais d’autres ne sont pas en accord avec cette hypothèse. En effet, certains craignent qu’apprendre à signer ses mots avant d’acquérir la parole peut mener à des retards de développement langagier. Rien n’a encore été clairement prouvé à ce sujet. Cependant, de nombreux témoignages indiquent que les bébés qui ont signé des mots n’ont ni plus d’avance ni plus de retard que les autres, dans leur apprentissage du langage parlé. Et bien souvent, ils abandonnent  le signe dès que la prononciation du mot est acquise. Peut-être leur évite-t-on ainsi quelques mois de frustrations ?

Finalement, de mon point de vue, ce mode de communication n’est ni bien ou mauvais en soi. Dans la parentalité, l’essentiel est de suivre son cœur… et celui de son enfant ! Cela n’engage en rien d’essayer, puis d’arrêter si finalement signer les mots devient plus une contrainte qu’un plaisir : garder à l’esprit que cela doit rester une expérience joyeuse et enrichissante !

Sources:

Site internet:

http://www.signeavecmoi.com/

http://www.babysignlanguage.com/

http://sign2me.com/index.php

http://reseausignebebe.com/

http://naitreetgrandir.com/blogue/2014/03/15/la-langage-des-signes-pour-communiquer-avec-bebe/

http://faculty.washington.edu/sommej/Goodwynetal2000.pdf

http://www.telegraph.co.uk/education/educationnews/9646615/Baby-signing-classes-fail-to-boost-toddlers-language-skills.html

Article en collaboration avec le blogue Je materne

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s